Suns of Anarchy, S02E05

Idols-photoLukaDakskobler-011-1

Même quand il faut manger le chrono, on joue comme des dingues. Suns of Anarchy, c’est tous les mercredis.

Les résultats :

Victoire à la maison contre les Nuggets, 120-112.

Défaite on the road contre les Nuggets, 122-97.

Défaite à la maison contre le Magic, 93-90.

Victoire à la maison contre les Pacers, 116-99.

 

Les beaux gosses de chez nous :

Gerald Green : 24 points – 6/11 à trois points contre les Nuggets.

Eric Bledsoe : 16 points – 8/8 aux lancers contre les Nuggets.

Markieff Morris : 17 points – 10 rebonds – 7 passes contre le Magic.

Goran Dragic : 34 points à 11/15 – 5/6 à trois points – 7/7 aux lancers – 5 rebonds – 3 passes – 4 interceptions contre les Pacers.

 

Les gros moches d’en face :

Ty Lawson (Nuggets) : 21 points – 7 rebonds – 12 passes.

Arron Afflalo (Nuggets) : 22 points – 11/13 aux lancers.

Tobias Harris (Magic) : 21 points – 8 rebonds.

Roy Hibbert (Pacers) : 15 points – 10 rebonds.

 

Contrairement à ce qu'on peut penser, il arrive parfois à PJ Tucker de se servir de sa tête.

Contrairement à ce qu’on peut penser, il arrive parfois à PJ Tucker de se servir de sa tête.

 

 

 

 

 

 

 

 

Random Observations:

Le saviez-vous? Elfrid Payton est tombé dans le coma il y a quelques années après un accident de voiture. Touché à la boîte crânienne, les médecins ont préféré ne pas lui retirer sa casquette, et ses cheveux ont poussé par dessus.

Dévorés par les Nuggets, les Suns ont clairement été le dindon de la farce.

Des points, des rebonds, des passes, des interceptions, des contres… Difficile de faire plus complet que Bledsoe. Eric Bledsoe, c’est le salade-tomate-oignons permanent.

Gerald Green ne fait pas les choses à moitié. Il est du genre à se couper les poils de couilles au sécateur, et ce même quand il est enrhumé.

6/14 aux tirs pour Roy Hibbert, dont toutes les actions semblaient téléphonées. C’était Jean-Louis Hibbert. Ou Hibbertignac.

Chris Copeland s’est installé dans le corner, et n’en a pas bougé de la soirée. On sent le cancre qui a passé son enfance au coin.

 

Choisis le nouveau nom de la salle:

Comme vous le savez, suite à la fusion d’American Airlines et d’US Airways, l’US Airways Center va changer de nom l’année prochaine pour ne pas partager le même patronyme que la salle de Miami. Talking Stick Resort a empoché la mise, mais rien n’est gravé dans le marbre. Quelle proposition obtient vos faveurs?

 

-In-N-Out Arena, en hommage aux tirs de PJ Tucker.

-Eric Bledsoe Center, un partenariat à 14 millions par an.

-France Télécom Stadium, car les choix de jeu de Gerald Green poussent au suicide.

-20Minutes.com Garden, en référence au temps de jeu total de Zoran Dragic sur la saison.

-LeBonCoin Forum, parce qu’à Phoenix, se mettre dans les corners ça rapporte.

-Orange Pavilion, juste parce que ça pète la classe.

-Philip Morris Dome, parce que nos Morris à nous fument tout le monde.

-IKEA Fieldhouse, pour que notre Alex Len en kit se sente plus à l’aise.

-Zinedine Zidane Coliseum, parce que l’important c’est les trois points.

-2Kdrome, parce que Gerald et Isaiah ne peuvent pas être autre choses que des personnages de jeu vidéo.

 

Il n'y a pas beaucoup de fans de Zoran Dragic, mais ils sont créatifs. Ici, un habile montage le représentant sous les couleurs des Suns.

Il n’y a pas beaucoup de fans de Zoran Dragic, mais ils sont créatifs. Ici, un habile montage le représentant sous les couleurs des Suns.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La course en tank :

Mais que se passe-t-il à Denver? Après un début de saison fabuleux, les Nuggets patinent complètement, concédant même un écart de presque trente points alors qu’ils recevaient les Suns. Le jeu collectif si léché qu’on avait pu voir début novembre a laissé la place à un affreux capharnaüm, la faute à un Ty Lawson méconnaissable. Brian Shaw l’a d’ailleurs affimé au Denver Post, « Si chacun ne fait pas un effort supplémentaire, alors on ne sortira jamais de cette situation, et je n’y survivrais pas. C’est aussi simple que ça. » Espérons pour lui que ses Nuggets retrouveront de l’allant, faute de quoi ils seront dévorés par une tanking concurrence aux dents longues. Du côté de Minnesota en revanche, les sourires sont de mise puisque les mouvements entrepris par Flip Saunders cet été commencent à porter leurs fruits. Beaucoup critiquaient Kevin Love, arguant que l’équipe n’irait nulle part avec lui, et force est de constater que depuis son départ la franchise a enfin une ligne directrice. Après avoir fait chuter les Lakers au Staples Center, Minnesota impressionne et il faudra être très fort pour aller chercher ces Wolves, que rien ne semble pouvoir contrarier en ce moment.

 

Le rébus :

Une figure de la NBA se cache derrière ce rébus. Sauras-tu la retrouver?

82082601

 

Réponse de la semaine dernière : DeMarcus Cousins (Deux Marcus cousins). Bravo à @YoumniK qui a été le plus rapide.

 

La semaine Twitter :

 

 

 

 

 

 

Cette rubrique est librement inspirée de l’excellente Gazette de la L1 des Cahiers du Football, à qui on passe le bonjour.