Suns of Anarchy, S01E20

On comprend mieux les difficultés de PJ Tucker quand on s'intéresse de plus près à la forme des ses mains.

Même quand il faut manger le chrono, on joue comme des dingues. Suns of Anarchy, c’est tous les mercredis.

Les résultats :

Victoire on the road contre Wahsington, 99-93.

Victoire à la maison contre New York, 112-88.

Défaite on the road contre les Lakers, 115-99.

 

Les beaux gosses de chez nous :

Goran Bledsoe : 48 points – 13 rebonds – 13 passes contre Washington.

Goran Dragic : 32 points – 5/9 à trois points contre New York.

Markieff Morris : 16 points – 12 rebonds contre les Lakers.

 

Les gros moches d’en face :

John Wall (Washington) : 29 points.

Carmelo Anthony (New York) : 21 points.

Chris Kaman (Lakers) : 28 points – 17 rebonds – 6 passes.

 

Phoenix Suns pour homme, comme un parfum de Playoffs.

Phoenix Suns pour homme, comme un parfum de Playoffs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Random Observations:

A -10 et voyant qu’il ne reste plus que 5 minutes au chrono, les Wizards enfourchent leurs balais et se mettent en quête du Vif d’Or.

Lors du match contre New York, l’oncle d’Eric Bledsoe était présent en tribunes. Ca faisait bien quinze ans qu’on ne l’avait pas vu, Tonton du Bled.

Jodie Meeks n’avait peur de rien contre les Suns. De toute façon il n’y a qu’une chose qui fasse peur à Jodie Meeks, c’est que le ciel lui tombe sur la tête.

« Les Lakers battent les Suns grâce à Chris Kaman » : les poissons d’Avril des sites de Basket sont un peu trop évidents cette année.

Contre Phoenix, R. Kelly a fait apprécier son toucher. Et cette fois-ci, sans risquer la prison.

Vous détestez les Lakers? Attendez qu’on manque les Playoffs pour une victoire, là vous pourrez carréement les haïr.

En ce moment on progresse davantage au classement quand on ne joue pas. Ce qui permet à Rodrigue Beaubois de croire au titre.

 

Les Eric Bledsoe facts :

Eric Bledsoe peut remporter le titre NBA et la lottery la même année.

Eric Bledsoe peut être GM des Lakers et respecter le salary cap.

Eric Bledsoe peut gagner le concours de dunks avec les genoux de Greg Oden.

Quand Eric Bledsoe sort à la mi-temps, la mi-temps devient l’endroit le plus branché du pays.

 

"Ecoute PJ, je veux bien essayer si ça te fait plaisir, mais je ne suis pas sûr que c'est ça que voulait dire Jeff quand il a dit qu'il fallait te sortir les doigts du cul."

« Ecoute PJ, je veux bien essayer si ça te fait plaisir, mais je ne suis pas sûr que c’est ça que voulait dire Jeff quand il a dit qu’il fallait te sortir les doigts du cul. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Wiggins Race :

Il fallait qu’une équipe le fasse, et ce fut eux : les Pistons ont réussi à faire chuter l’ogre Sixers, et avec la manière. Detroit est décidément la bonne surprise de cette saison, et la franchise du Michigan finit sur les chapeaux de roue avec un bilan de 2-8 sur leurs dernières sorties. Sans doute insuffisant pour remonter au classement, mais la pertinence du recrutement estival et la complémentarité immédiate du trio Smith-Monroe-Drummond leur a permis de réaliser un exercice 2013-14 admirable en tous points. Il est d’ailleurs étonnant que Josh Smith ne soit pas mentionné plus souvent dans la discussion pour le titre de MVP. Revenons-en au classement, car cette défaite de Philadelphie laisse un boulevard aux Bucks, qui n’ont plus qu’à faire le travail face une opposition peu relevée, la semaine prochaine s’annonçant notamment comme la plus simple de la saison. Ainsi, ce sont les quatre derniers à l’Est qui tenteront de réaliser l’impossible et faire chuter la franchise du Wisconsin, plus que jamais leader dans cette Wiggins Race.

 

Le rébus :

Une personnalité historique des Suns se cache derrière ce rébus. Sauras-tu la retrouver?

SOA20

 

 

 

 

 

 

 

Réponse de la semaine dernière : Goran Dragic (gore Ann, drap kistch). Bravo à @Youmnik. Vraiment, bravo.

 

Le tweet de la semaine :

 

Cette rubrique est librement inspirée de l’excellente Gazette de la L1 des Cahiers du Football, à qui on passe le bonjour.