Suns of Anarchy, S02E15

2012-Grant-Hill-Steve-Nash-opxu-64780

Même quand il faut manger le chrono, on joue comme des dingues. Suns of Anarchy, c’est tous les mercredis.

Les résultats :

Victoire à la maison contre les Pelicans, 74-72.

Victoire on the road contre les Rockets, 117-102.

Victoire à la maison contre les Mavericks, 98-92.

 

Les beaux gosses de chez nous :

Brandan Wright : 16 points à 8/10 – 8 rebonds – 7 contres contre les Pelicans.

Eric Bledsoe : 34 points – 10/11 aux lancers – 8 rebonds – 3 interceptions contre les Rockets.

Markieff Morris : 19 points – 13 rebonds contre les Mavericks.

 

Les gros moches d’en face :

Eric Gordon (Pelicans) : 14 points.

Trevor Ariza (Rockets) : 15 points – 12 rebonds – 5 passes.

Chandler Parsons (Mavericks) : 19 points.

 

Le kit du supporter a un peu changé depuis que Markieff Morris a dit que le public pouvait aller se faire enculer.

Le kit du supporter a un peu changé depuis que Markieff Morris a dit que le public pouvait aller se faire enculer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Random Observations:

Soirée « Throwback Thursday » contre les Pelicans, on ressort les vieux maillots. Beaucoup de maillots de Goran Dragic, notamment.

Alors que Markieff Morris part en contre-attaque, Aminu sort les griffes et le chope au visage. Il ne prend qu’une simple faute, Aminu a de la chatte.

Pour la troisième fois en trois ans, Anthony Davis sèche le match contre Phoenix, il doit avoir une dent contre nous. Enfin vu l’état de sa bouche, il a assez de dents pour en avoir contre toutes les équipes de la planète.

Facile de passer dans la défense extérieure de New Orleans : Eric Gordon a une défense en mousse et Babbitt, en bois.

Markieff Morris est parvenu à limiter Cunningham à 6 points en 35 minutes. Il a fait vivre un enfer à Dante.

Le dernier juge que j’ai vu avait plus de vice que le dealer de ma rue. En revanche, même le dealer de ma rue fait moins de boulettes que PJ Tucker.

Les résultats sont au beau fixe depuis l’arrivée d’AJ Price. Il faut dire que le duo Wright-Price, c’est mieux que le Juste Prix.

 

A lire ou à relire, à écouter ou a réécouter :

La semaine dernière, Steve Nash a annoncé qu’il prenait sa retraite. Toute l’équipe de SunsFR souhaite le meilleur à l’emblématique meneur de la franchise, et vous invite à lire Steve Nash, The Lone Ranger qui avait été traduit en français l’an dernier. Vous pouvez également écouter le podcast que lui consacrait l’Echo des Parquets à l’occasion de ses 40 ans.

 

PJ Tucker semble avoir trouvé une équipe a la hauteur de son talent.

PJ Tucker semble avoir trouvé une équipe a la hauteur de son talent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La course en tank :

Alors qu’on pensait que les Suns avaient enfin trouvé leur rythme de croisière avec Brandon Knight, voilà que la blessure de ce dernier vient briser le fragile équilibre trouvé par Hornacek. A côté de ses pompes en défense, l’équipe est à la dérive et laisse échapper des matches faciles contre des équipes largement à sa portée. Il va falloir rapidement relever la tête, faute de quoi les Suns pourraient être laissés sur le bas-côté dans le sprint final. A l’opposé, le soleil est au beau fixe sur Milwaukee (ce qui est assez rare) qui opère une remontée spectaculaire depuis l’arrivée de Carter-Williams, dont le leadership n’est plus à prouver : une fois de plus, les résultats parlent en la faveur du meneur sophomore dont l’adresse aux tirs est à la hauteur de celle de son Hall of Famer de coach. Et même si Khris Middleton a encore une fois perdu tout seul un match que les Bucks avaient parfaitement géré, Milwaukee peut s’avérer être un concurrent sérieux pour les derniers spots qualificatifs pour la lottery. Côté chocs de haut de tableau, les Lakers ont chuté contre Philadelphie mais peuvent se reprendre dès ce soir avec un déplacement à Minneapolis qui ravira les amateurs de beau jeu et de billes blanches.

 

Le rébus :

Une figure de la NBA se cache derrière ce rébus. Sauras-tu la retrouver?

http://www.dreamstime.com/stock-photography-reading-book-image1172172

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse de la semaine dernière : Larry Bird (l’art Hibbert). Bravo à @Chris_Brouet qui a éteint la concurrence.

 

La semaine Twitter :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette rubrique est librement inspirée de l’excellente Gazette de la L1 des Cahiers du Football, à qui on passe le bonjour.