Suns of Anarchy, S02E13

SunsScola113012

Même quand il faut manger le chrono, on joue comme des dingues. Suns of Anarchy, c’est tous les mercredis.

Les résultats :

Victoire on the road contre les Nuggets, 110-96.

Victoire à la maison contre le Thunder, 117-113.

Défaite on the road contre le Heat, 115-98.

 

Les beaux gosses de chez nous :

Brandon Knight : 19 points – 6 passes contre les Nuggets.

Eric Bledsoe : 28 points à 11/16 – 13 rebonds – 9 passes – 4 contres contre le Thunder.

PJ Tucker : 20 points à 8/13 – 14 rebonds contre le Heat.

 

Les gros moches d’en face :

Will Barton (Nuggets) : 22 points à 6/9 – 7/8 aux lancers – 8 rebonds.

Russell Westbrook (Thunder) : 39 points – 14/16 aux lancers – 14 rebonds – 11 passes – 3 interceptions.

Tyler Johnson (Heat) : 26 points à 10/13 – 3/3 à trois points – 4 interceptions.

 

(Pardon? Un match contre San Antonio? Non, ça ne me dit rien.)

 

La franchise n'a pas manqué de féliciter PJ Tucker pour son quatrième jour consécutif sans toucher à l'alcool.

La franchise n’a pas manqué de féliciter PJ Tucker pour son quatrième jour consécutif sans toucher à l’alcool.

 

 

 

 

 

 

 

 

Random Observations:

Denver aborde la rencontre face aux Suns avec 8 défaites consécutives à domicile. Peu confiants quant à l’issue du match, les Nuggets se demandent à quelle sauce ils seront mangés.

Rarement victorieux ce mois-ci, les Suns ont fêté dignement leur succès à Denver. Ils ont d’ailleurs croisé les Nuggets en boîte.

Les frères Morris ont également rencontré quelques-uns de leurs adversaires dans une sandwicherie. Lawson a pris un panini au poulet, et Nurkic au thon.

Isaiah a tué Phoenix avec un 3+1 dans la dernière minute. Goran a tué Phoenix avec deux threes dans les dernières minutes. Heureusement qu’on ne joue plus Milwaukee, on aurait été foutus de se manger un trois-points au buzzer de Plumlee.

Brandon Knight est tellement maigre qu’il a son nom tatoué sur le torse de Zlatan.

Depuis qu’il a vu Mason Plumlee se faire renverser un plateau de bières dessus, PJ Tucker se jette beaucoup plus dans le public.

Earl Barron tourne à 50% aux tirs depuis son retour en Arizona. Privé de compétition depuis quelques temps, on pouvait pourtant s’attendre à ce que Barron dévisse.

Une fois de plus la Noche Latina a été une belle réussite. Goran Dragic a tenu à rendre hommage aux immigrés cubains avec beaucoup de coast-to-coast.

 

In Bed with the Phoenix Suns – Le speed dating :

Même les joueurs NBA sont à la recherche de l’amour. Experts des soirées pour célibataires volages, Jeff Hornacek entraîne toute son équipe avec lui.

Dès le départ, on cible facilement les comportements en matière de drague. Green semble un peu vert alors que Knight est beaucoup plus chevaleresque.

Très rapidement, Markieff Morris est expulsé du bar pour avoir mis une tarte à son ex. Alex Len, qui repousse une fille un peu trop collante, est expulsé à son tour.

Peu de succès pour Archie Goodwin, qui malgré tous ses efforts ne parvient pas à sourire. PJ Tucker lui offre une bouteille de whisky pour se désinhiber un peu.

Brandon Knight rencontre également assez peu de retours positifs. Il faut dire qu’à clamer haut et fort qu’il cherche une relation durable et posée, il effraye beaucoup de monde.

Les joueurs des Spurs sont également présents à la soirée. Hornacek regarde consterné ses joueurs se ridiculiser les uns après les autres face à ceux de San Antonio.

 

Impressioné par Eric Bledsoe, Adidas a tenu à lui offrir un modèle signature à la hauteur de son investissement sur le parquet.

Impressioné par Eric Bledsoe, Adidas a tenu à lui offrir un modèle signature à la hauteur de son investissement sur le parquet.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La course en tank :

Et si Phoenix parvenait à se relever? Le départ de Dragic, qui avait à lui seul plombé la saison des Suns l’an dernier, semble donner un nouvel élan à la franchise qui parvient à rivaliser avec les meilleurs tout en écrasant les petits. San Antonio en a d’ailleurs fait les frais lors d’un blowout à l’US Airways Center, tout comme Miami qui n’a pas su répondre au défi physique des Suns et lâche finalement du lest dans une conférence relevée où chaque résultat coûte cher. Il suffit de voir les résultats récents de Boston ou Indiana pour réaliser à quel point cette Conférence Est est compétitive, la moindre mauvaise série peut suffire à être déroché du wagon de tête. A l’Ouest, les Wolves se reprennent en terminant au métier des matches pourtant mal embarqués, chose que n’a pas réussi à faire le Jazz, désormais distancé. On revient à l’Est, où hormis un faux pas contre des Wizards en pleine bourre, Philadelphie continue de suivre le rythme endiablé de New York, qui a désormais l’exact inverse du bilan d’Atlanta, la grosse déception de la saison.

 

Le rébus :

Une figure de la NBA se cache derrière ce rébus. Sauras-tu la retrouver?

super-hero2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réponse de la semaine dernière : Adrian Dantley (Adrian dentelé). Bravo à @DocRider75 qui réalise le back-to-back.

 

La semaine Twitter :

 

 

 

 

 

 

 

Cette rubrique est librement inspirée de l’excellente Gazette de la L1 des Cahiers du Football, à qui on passe le bonjour.